Note d’information septembre 2018

Format PDF

Vous avez souhaité être tenu informé des actions menées par notre future association. Une réunion importante s’est tenue récemment :

17/09/2018 :

Une réunion organisée par Mr PIOT, Président du Comité Départemental de la Ligue Contre le Cancer s’est tenue à St Rogatien. Elle avait pour objectif de présenter les résultats de l’étude épidémiologique.

Etaient présents à la réunion :

– M. Jean-Marie Piot et Bernard Wouts, un membre du bureau de la Ligue contre le cancer de Charente-Maritime.

– Pr Guilhot, Mme Guilhot et M. Defossez (INSERM/CHU Poitiers)

– Mme Delheure, directrice départementale de l’ARS était accompagnée de M. Marché, un médecin.

– Mme Patricia Friou, représentait le député M. Olivier Falorni. Elle était accompagnée de Sébastien Arzalier, attaché parlementaire de M. Falorni.

– M. Antoine Grau, vice-président de la CDA représentait de M. Jean-François Fountaine. Il était accompagné de M. Emmanuel Boutin en charge des études sur l’air, le bruit, les activités industrielles à risques, la fourrière animale et de Mme Florence Peleau-Labigne, DGS de la CDA.

– M. Alain Gazeau, Directeur Général d’ATMO Nouvelle-Aquitaine, Mme Agnès Hulin responsable de l’étude et M. Mathieu Lion l’ingénieur en charge des mesures.

– Le maire de Périgny M. Guy Denier et M. Paulin Deroir, un conseiller.

– La mairie de St Rogatien était représentée par les adjoints M. Boursier, M. Larelle, M. Roucher, et la secrétaire de mairie Johanna.

– M. Guillaume Denis du collectif des médecins de Rochefort.

– Dr Loustau de St Rogatien

– M. Daniel Baudin

– Des parents et amis d’enfants malades.

L’objet de l’étude était de mesurer l’incidence des tumeurs solides et des hémopathies malignes chez les résidents des communes de Saint-Rogatien et de Périgny entre les années 2008 à 2015.

Elle a été réalisée à partir des données récoltées par le Registre Général des Cancers de Poitou-Charentes (CHU de Poitiers).

C’est une étude particulièrement intéressante car elle repose sur des données chiffrées officielles.

La conclusion de l’étude est la suivante :

Cette étude fournit une vision exhaustive des cas de cancers documentés par le Registre Général des Cancers de Poitou-Charentes sur une période de 8 ans en application des standards internationaux d’enregistrement. Au vu de ces résultats, il ne semble pas qu’en termes d’incidences de cancer, les communes de Saint-Rogatien et le Périgny soient dans une situation défavorable comparativement au département de Charente-Maritime. L’analyse de la période disponible 2008-2015 ne montre pas de différence significative en termes d’incidence, mais un excès de risque, sous réserve de la faiblesse des effectifs, ne peut être écarté chez les sujets les plus jeunes (0-24 ans) pour la commune de Saint-Rogatien.

Il faut garder à l’esprit que cette étude observationnelle n’importe pas une preuve de causalité.

Une analyse fine de la nature de cancer de leur déterminant environnementaux pourrait compléter ces résultats.

Le Comité Départemental de la Ligue contre le Cancer de Charente-Maritime s’engage à poursuivre le financement de cette étude afin d’actualiser les données pour les années postérieures à 2015.

Si on peut se rassurer qu’il n’y ait globalement pas plus de cancers sur les communes de St Rogatien et de Périgny vis à vis du reste de la Charente Maritime, on ne peut que constater que l’objet pour lequel des parents se sont émus d’un nouveau cas de Leucémie d’enfant en avril 2018 était fondé.

En effet, l’étude fait remarquer que cette tranche de la population subit un « excès de risque ». Pour cette tranche de la population, l’étude attendait 1 cas de cancer sur la période 2008-2015. Il y en a eu 4. Et nous savons déjà qu’il y a probablement au moins 2 autres cas depuis l’année 2016.

Le rapport de cette étude est annexé en pièce jointe.

Cette communication a fait l’objet d’un article dans le journal Sud-Ouest du 19/09/2018 que nous vous joignons en pièce jointe avec l’autorisation de son auteur. Nous remercions le journal SUD-OUEST de nous permettre de le diffuser.

Les élus présents semblaient vouloir attendre le résultat de l’étude ATMO de la qualité de l’air avant de décider de la suite.

Nous remercions Mr Piot de la Ligue Contre le Cancer d’avoir rapidement répondu à notre appel et d’avoir sollicité et financé cette étude dont les résultats sont arrivés rapidement.

Une association « Avenir Santé Environnement » est en cours de création.

Si vous souhaitez vous mobiliser à nos côtés dans l’association, merci de le faire savoir par retour de mail à l’adresse ci-dessous.

Adresse Email pour nous contacter : contact@avenir.sante.environnement

N’hésitez pas à nous contacter par Email pour toute demande d’information.

Cordialement,
Les membres de la future association
« Avenir Santé Environnement »

Suivez nous et partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *