L’association Avenir Santé Environnement appelle à l’application du principe de précaution

« On arrive à des concentrations moyennes dans l’air qui peuvent être 6 à 8 fois supérieures dans la plaine d’Aunis par rapport à ce qu’on peut trouver dans d’autres plaines céréalières françaises »
Tels étaient les propos de Marc Maigné maire de Nieul sur Mer et référent des questions de santé publique pour la Communauté d’agglomération de La Rochelle à Franceinfo.

Au-delà des taux records de prosulfocarbe retrouvés dans l’air que l’on respire, 40 autres molécules ont été identifiées. L’association est préoccupée par les risques liés à un effet cocktail sur la santé.

L’association Avenir Santé Environnement soutient Marc Maigné, Maire de Nieul sur Mer et en appel au principe de précaution.

La santé environnementale doit constituer une priorité pour tous !

Voir l’article 

Suivez nous et partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.